Page principale
Olobot - Santé et de l'information médicale, vous pouvez avoir confiance

Infertilité masculine

Illustration de l'anatomie de l'appareil reproducteur masculin

Qu'est-ce que l'infertilité?

L'infertilité est définie par la Société européenne de médecine reproductive (ASRM) comme une maladie du système reproducteur qui affecte la capacité de l'organisme à remplir la fonction de base de la reproduction. Bien que concevoir un enfant peut sembler simple et naturel, le processus physiologique est assez compliqué et dépend le bon fonctionnement de nombreux facteurs, dont les suivants, comme indiqué par le ASRM:

  • La production de spermatozoïdes sains par l'homme

  • Production d'oeufs sains par la femme

  • Trompes de Fallope bloquées qui permettent à l'spermatozoïdes d'atteindre l'ovule

  • La capacité du sperme pour féconder l'ovule

  • La capacité de l'œuf fécondé à s'implanter dans l'utérus

  • Adéquate la qualité des embryons

Qui est touché par l'infertilité?

La probabilité moyenne de concevoir un normalement fertile, sain, jeune couple ayant relations sexuelles régulières et non protégées est d'environ 20 pour cent au cours de chaque cycle menstruel. Dans la plupart des couples, la conception se produit dans environ 12 mois. Cependant, l'infertilité touche environ 10 pour cent des couples en âge de procréer. infertilité n'est pas seulement la préoccupation de la femme. Données ASRM indiquent qu'environ un tiers de l'infertilité peut être attribuée à des facteurs seuls mâles et environ un tiers à des facteurs seules femmes. Environ un tiers des couples infertiles ont plus d'une cause ou un facteur lié à leur incapacité à concevoir. Environ 20 pour cent n'ont pas de cause identifiable pour leur infertilité après une enquête médicale.

Quels sont les facteurs de risque pour les hommes en ce qui concerne l'infertilité?

Ce qui suit est une liste des facteurs de risque liés à l'infertilité masculine (également appelé l'infertilité masculine):

  • Histoire de la prostatite ou infection génitale

  • Traumatisme testiculaire ou torsion

  • Histoire de la puberté précoce (survenant puberté à un jeune âge) ou un retard pubertaire (puberté survenant à un âge plus avancé)

  • L'exposition à des substances toxiques ou des dangers au travail, tels que le plomb, le cadmium, le mercure, l'oxyde d'éthylène, le chlorure de vinyle, la radioactivité, les rayons X et

  • Cigarette ou fumer de la marijuana

  • La consommation d'alcool

  • L'exposition des parties génitales à des températures élevées

  • La réparation des hernies

  • Testicules non descendus

  • Les médicaments d'ordonnance pour les ulcères ou le psoriasis

  • DES prise par la mère pendant la grossesse

  • Oreillons après la puberté

Quelles sont les causes de l'infertilité masculine?

Les principales causes de l'infertilité masculine peuvent être répartis dans les catégories suivantes:

  • troubles de sperme. Problèmes avec la production et la maturation des spermatozoïdes sont les causes les plus communes de la stérilité masculine. Les spermatozoïdes peuvent être immatures, de forme anormale, ou incapables de se déplacer correctement. Ou, sperme normal peut être produite dans anormalement bas (oligospermie) ou apparemment pas du tout (azoospermie). Ce problème peut être provoqué par de nombreuses maladies, y compris ce qui suit:

    • Les maladies infectieuses ou les maladies inflammatoires telles que le virus des oreillons

    • Les troubles endocriniens ou hormonaux tels que le syndrome de Kallmann (une absence ou une diminution de la fonction des testicules) ou d'un problème de l'hypophyse

    • Troubles immunologiques dans laquelle certains hommes produisent des anticorps à leur propre sperme

    • Les facteurs environnementaux et de mode de vie

    • Les maladies génétiques, dont la plupart sont directement ou indirectement associées à des anomalies des spermatozoïdes:

      • La fibrose kystique. Une maladie héréditaire qui implique généralement les poumons et le pancréas, mais qui peut également présenter comme étant une cause de stérilité avec ou sans les problèmes de sinus doux. La plupart des hommes qui ont la fibrose kystique ont azoospermie obstructive, parce qu'ils sont nés sans le canal déférent. Cela se traduit par l'infertilité masculine.

      • Syndrome de Noonan. Une maladie héréditaire qui peut se produire chez les mâles ou les femelles. Chez les hommes, ce syndrome peut entraîner un fonctionnement anormal des gonades (testicules).

      • La dystrophie myotonique. Une maladie héréditaire avec la participation multi-système progressif, qui entraîne l'infertilité (des testicules sous-développés et la production de spermatozoïdes anormaux) dans certains cas.

      • Hémochromatose. Une maladie héréditaire affectant stockage du fer. Quatre-vingt pour cent des hommes atteints d'hémochromatose souffrent de dysfonction testiculaire.

      • La drépanocytose. Une maladie héréditaire qui affecte la production normale de l'hémoglobine.

      • syndrome de l'inversion sexuelle. Un homme qui a les chromosomes sexuels d'une femme génétique (XX, au lieu de XY), résultant en une azoospermie et d'autres caractéristiques.

      • mutations du gène du récepteur des androgènes. une maladie héréditaire dans laquelle un homme est génétiquement mâle (46, XY), mais a l'infertilité due à un défaut de récepteurs pour la testostérone.

      • anomalies chromosomiques. hommes avec un chromosome X supplémentaire de sexe, connue comme le syndrome de Klinefelter, souvent ne produisent pas de spermatozoïdes ou de produire de très faibles quantités de sperme.

      • réarrangements chromosomiques. Chez certaines personnes, il existe le nombre habituel de chromosomes (46) dans le noyau (au centre) de cellules, mais des réarrangements dans le matériel chromosomique, où une pièce d'un chromosome a échangé de place avec un autre, a eu lieu. Les hommes avec soit une azoospermie ou une oligospermie ont une plus grande fréquence de réarrangements chromosomiques que l'on trouve dans la population générale.

      • Des délétions dans le chromosome Y. Chez certaines personnes, il existe le nombre habituel de chromosomes (46) dans les cellules du corps, mais de petites sections du chromosome Y sont absents ou supprimés. Un petit pourcentage d'hommes avec azoospermie ou une oligospermie soit encore délétions dans le chromosome Y.

        Il est important de comprendre que les hommes qui ont des problèmes génétiques qui causent leur infertilité, comme une délétion dans le chromosome Y, peuvent passer ce problème à leurs fils, qui aurait également l'infertilité, si elles choisissent d'utiliser leur propre sperme dans la réalisation d'un la grossesse.

    • Anomalies anatomiques. Obstructions de l'appareil génital peuvent causer l'infertilité en bloquant partiellement ou totalement l'écoulement du liquide séminal. Certaines de ces anomalies peuvent être congénitale (présente à la naissance) origine ou le résultat d'un défaut génétique. D'autres ont pu se produire en raison de l'infection ou une inflammation du tractus urogénital, la chirurgie qui a laissé du tissu cicatriciel dans le tractus génital, ou la présence de varices dans le scrotum (varicocèle scrotum).

    • Immobiles syndrome de cils. Dans cette maladie, le nombre de spermatozoïdes est normale, mais les spermatozoïdes non mobiles sont, comme dans le syndrome de Kartagener, une maladie héréditaire.

    • Suppressions mitochondriales. Mitochondries sont des structures de la cellule responsable de la production d'énergie. Il s'agit en fait d'un ensemble de gènes dans les mitochondries, séparé de l'ensemble de chromosome normal contenu dans le noyau. Récemment, il a été découvert que ces gènes, quand modifié ou supprimé, peuvent affecter la santé et / ou la fécondité d'une personne.

    • Les maladies du foie, une maladie rénale, ou le traitement de troubles épileptiques

    • D'autres facteurs. D'autres facteurs peuvent découler de la livraison défectueuse de sperme dans les voies génitales féminines, qui pourrait être causée par l'impuissance ou l'éjaculation précoce.

Comment infertilité masculine est diagnostiquée?

En plus d'une histoire médicale complète et un examen physique, des tests de diagnostic pour l'infertilité masculine peut inclure les éléments suivants:

  • Multiple analyse du sperme. Au moins deux exemples de sperme sont collectées à des jours différents pour examiner le sperme et le sperme de divers facteurs, tels que le volume de sperme, la cohérence, et le pH, et la numération des spermatozoïdes, la motilité et la morphologie (forme).

  • D'autres tests. Celles-ci sont effectuées pour déterminer la cause d'anomalies ou de maladies du système reproducteur masculin sperme.

Quel est le traitement de l'infertilité masculine?

Un traitement spécifique pour l'infertilité masculine sera déterminée par votre médecin en fonction:

  • Votre âge, la santé globale, et les antécédents médicaux

  • Étendue de la maladie

  • Votre tolérance des médicaments particuliers, des procédures ou des thérapies

  • Attentes pour le cours de la maladie

  • Votre opinion ou de préférence

Il existe une gamme d'options de traitement actuellement disponibles pour l'infertilité masculine. Le traitement peut inclure:

  • . Technologies de reproduction assistée (ART) Ce type de traitement peut comprendre les éléments suivants:

    • L'insémination artificielle. Cette procédure implique le placement d'un nombre relativement élevé de spermatozoïdes sains, soit à l'entrée du col de l'utérus ou dans l'utérus de la partenaire, sans passer par le col de l'utérus, d'avoir un accès direct aux trompes de Fallope.

    • FIV, GIFT, et d'autres techniques. Fécondation in vitro (FIV) et le transfert intra-de gamètes (GIFT) ont été utilisés pour le traitement des hommes infertilité. Comme c'est le cas pour l'insémination artificielle, la fécondation in vitro et des techniques similaires offrent la possibilité de préparer des spermatozoïdes in vitro, de sorte que les ovocytes sont exposées à une concentration optimale de haute qualité, de spermatozoïdes mobiles.

    • Fécondation de microchirurgie (techniques de micro-injection, tels que l'injection de sperme intracytoplasmique, ou ICSI). Ce traitement est utilisé pour faciliter la pénétration des spermatozoïdes par injection d'un seul spermatozoïde dans l'ovocyte. Fécondation s'effectue alors sous le microscope.

  • La thérapie médicamenteuse. Un petit pourcentage d'hommes infertiles ont un trouble hormonal qui peut être traitée avec la thérapie hormonale. Les déséquilibres hormonaux causés par un dysfonctionnement dans le mécanisme de l'interaction entre l'hypothalamus, l'hypophyse, les testicules et influent directement sur le développement des spermatozoïdes (spermatogenèse). Le traitement médicamenteux peut inclure la thérapie de gonadotrophine, des antibiotiques, ou un autre médicament est jugé approprié.

  • Chirurgie. Traitement chirurgical de l'infertilité masculine est conçu pour surmonter les obstacles anatomiques qui empêchent la production de spermatozoïdes et de la maturation ou de l'éjaculation. Les interventions chirurgicales pour enlever les varices dans le scrotum (varicocèle) peuvent parfois servir à améliorer la qualité du sperme.

S'il vous plaît consulter votre médecin pour toute question ou préoccupation que vous avez au sujet de votre maladie.

Page principale  >  Infertilité  >  Infertilité masculine