Page principale
Olobot - Santé et de l'information médicale, vous pouvez avoir confiance

Post-partum thyroïdite

Quelle est la thyroïdite du post-partum?

En plus de jouer un rôle important dans le développement d'un fœtus en croissance, les niveaux d'hormones thyroïdiennes appropriées contribuent également à réduire le risque de complications de la thyroïde après l'accouchement. L'une des complications post-partum particulier est la thyroïdite du post-partum, une maladie caractérisée par une inflammation de la glande thyroïde. Thyroïdite post-partum n'est pas une infection typique, cependant, la glande ne devient enflammée en raison d'une réponse à une lésion de la glande, dont la cause est inconnue. Post-partum est une maladie thyroïdite du post-partum qui se traduit par une hyperthyroïdie temporaire (thyroïde hyperactive) ou d'hypothyroïdie (thyroïde). Post-partum thyroïdite est assez commun. En fait, 5 pour cent à 10 pour cent des femmes développent la maladie après avoir donné naissance, selon l'Association européenne de la thyroïde.

Qui est à risque de thyroïdite post-partum?

Certains facteurs de risque peuvent aider à prédire qui est à un risque accru de développer une thyroïdite du post-partum, selon l'Association européenne de la thyroïde. Ceux-ci comprennent:

  • des antécédents de trouble de la thyroïde

  • ayant de type 1 diabète

  • contenu de sang qui comprend des anticorps antithyroïdiens - ces anticorps qui se sont développées contre la thyroïde en réponse à la blessure (chercheurs savent que les femmes sont quatre fois plus susceptibles que les hommes d'avoir des anticorps de la thyroïde dans le sang, ce qui indique une thyroïdite Les niveaux d'anticorps augmentent avec l'âge., ce qui conduit souvent à l'hypothyroïdie tard dans la vie.)

  • une histoire de post-partum thyroïdite après les autres grossesses

Quels sont les symptômes de la thyroïdite du post-partum?

Lorsque la thyroïde devient enflammée, il va d'abord émettre de grandes quantités de l'hormone thyroïdienne dans le sang (hyperthyroïdie). Pendant cette phase, la plupart des femmes ne sont pas conscients de tous les symptômes, qui sont souvent bénins et de courte durée. Cependant, une fois cette première phase passe, une femme soit complètement rétablie ou a subi des dommages à la thyroïde. Si la glande thyroïde a été endommagé, ces dommages - avec un réservoir appauvri des hormones thyroïdiennes - peut conduire à une hypothyroïdie (thyroïde). Cette maladie, trop, peut également effacer ou causer d'autres dommages et complications.

Ce qui suit sont les symptômes les plus courants associés à l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie qui accompagnent la thyroïdite du post-partum. Cependant, chaque individu peut éprouver des symptômes différemment. Les symptômes peuvent inclure:

Hyperthyroïdie
(Hyperthyroïdie)

L'hypothyroïdie
(Thyroïde)

sensation de chaleur

une sensation de fatigue

connaît une faiblesse musculaire

constipation

sentir tremblante

perte de mémoire

éprouver les angoisses

ne peut pas tolérer le froid

accélération du rythme cardiaque

crampes dans les muscles

la perte de concentration

sensation de faiblesse

perte de poids

le gain de poids

Symptômes post-partum thyroïdite peuvent n'apparaître que plusieurs mois après l'accouchement. Les symptômes sont souvent confondus avec les signes normaux de récupération après l'accouchement. Consultez toujours votre médecin pour un diagnostic.

Comment thyroïdite du post-partum est-elle diagnostiquée?

Les procédures de diagnostic utilisées pour détecter la thyroïdite du post-partum dépendent de la phase de la maladie. Si les symptômes de l'hyperthyroïdie sont présents, un test iode radioactif d'absorption peut souvent déterminer si elle est la thyroïdite du post-partum ou la maladie de Basedow, la forme la plus commune de l'hyperthyroïdie. Un test sanguin pour mesurer les niveaux d'hormones thyroïdiennes (T4) et des hormones stimulant la thyroïde (TSH) peut généralement déterminer si la mère a une hypothyroïdie.

Le traitement de la thyroïdite du post-partum:

Un traitement spécifique pour la thyroïdite du post-partum sera déterminée par votre médecin en fonction:

  • votre âge, la santé globale, et les antécédents médicaux

  • étendue de la maladie

  • votre tolérance des médicaments particuliers, des procédures ou des thérapies

  • attentes pour le cours de la maladie

  • votre opinion ou de préférence

Si la thyroïdite du post-partum est dans l'hyperthyroïdie, ou initiale, la phase, le traitement n'est généralement pas nécessaire. Cependant, si la maladie progresse, les symptômes de l'hypothyroïdie et deviendra évident, la thérapie de remplacement des hormones thyroïdiennes peut être envisagée.

Page principale  >  Le diabète et le système endocrinien  >  Post-partum thyroïdite